La Foire-Exposition agricole, qui s'est tenue le samedi 3 et dimanche 4 décembre 1966 sur le stade municipal des Avirons, était une des premières manifestations de ce genre.

Jean-Marc Rousseau, sous-préfet de Saint-Pierre l'a inauguré en présence de nombreuses
personnalités parmi lesquelles on comptait MM. le maire Henri Fort, Alfred Isautier, sénateur-maire de Saint-Pierre, Albert Avril, président de la Chambre d'Agriculture et M. Perrodin, directeur des Services agricoles.

Cette foire et les quelques vingt stands qui y étaient représentés étaient une synthèse des différentes techniques de l'agriculture moderne. Au centre du stade étaient exposés des tracteurs, des instruments de monoculture et de mécanoculture. Cette foire fut marquée aussi par un concours de bêtes.

M. Henri Fort, dans son discours du 4 décembre, exprimait son espoir dans le développement agricole de sa commune : "La Foire-Exposition Agricole est le témoignage de l'effort fait aux Avirons en matière d'agriculture et d'élevage, et la région du Tévelave eu particulier, se veut par la production de légumes, devenir le jardin potager de la région Ouest."

Le dimanche 4 décembre 1966 a été consacré à l'inauguration de plusieurs réalisations récentes, telles que la mairie, le monument aux Morts et la Maison des Jeunes et de la Culture. La réunion s'est tenue sur la place de la mairie en présence des autorités civiles, militaires et religieuses. Après un discours prononcé par le maire, la statue en bronze du Monument aux Morts "La Liberté" d'Ebstein fut dévoilée par M. Henri Fort et le Commandant Mahé, président départemental des Anciens Combattants et des Victimes de Guerre.

Le nouveau carmel baptisé Carmel Marie Notre-Dame du Grand Large a été inauguré le 13 décembre 1988 en présence de l'évêque de La Réunion, Mgr Aubry et de celui de Maurice, Mgr Margéot.

Les personnages qui ont animé la vie religieuse de la commune sont nombreux. La mémoire collective a accordé à certains d'entre eux un caractère de sainteté.

Aux Avirons, les personnalités des pères Martin, Bougard, Bruguière, Raoul Lépinay, curé du Tévelave et du Mauricien Marcel Li Ting Ying, mort en 1979, ont marqué les esprits. Ces trois derniers personnages sont enterrés comme le père Martin derrière l'église des Avirons.